Déjà collecté
410
Objectif
15 000
8 Contributeurs
2.7%
J -29

L'Arawak à la Tall Ships Regatta 2018 : travaux d'hivernage

 L'Arawak, basé à Lormont (près de Bordeaux), est un des rares  voiliers classés d'intérêt patrimonial de l'Estuaire. C'est également  le seul vieux gréement aquitain inscrit à la régate internationale "Tall Ships Regatta 2018", qui partira de Liverpool, passera par Dublin, et arrivera à Bordeaux à l'occasion de la fête du vin 2018. Lors d'une étape, l'Arawak naviguera dans le canal Saint-Georges (entre l'Irlande et l'Angleterre), où il a pratiqué la pêche au chalut chaque hiver pendant trente ans.

Nous  souhaitons embarquer un équipage international de 16 stagiaires (trainies), dont des personnes malmenées par la vie (malades ou accidentées).

La préparation pour la course débute dès maintenant, pour un départ de Lormont le 9 mai, retour le 14 juin. 

Nous avons l'hiver pour entretenir le bateau et apporter quelques modifications lui permettant de naviguer en haute mer durant plusieurs jours, avec 20 personnes à son bord : l'étape Dublin-Bordeaux se fera en une dizaine de jours sans escale !

La dernière arrivée de cette régate à Bordeaux date de 1990... et beaucoup de bordelais se souviennent de la magie des quais animés par ces grands navires...  Cet engouement populaire fut le point de départ de la venue régulière de  superbes voiliers sur les quais.

Nous vous proposons de participer à cette folle aventure humaine et maritime, en nous aidant à financer nos travaux d'entretien et de réparations. 

En nous apportant votre contribution, vous entrez pour de bon dans nos cœurs, et dans cet univers magnifique et passionnant qu'est la marine à voiles traditionnelle. Parce que nous avons à cœur de partager cette passion, nos contreparties vous invitent à vous rapprocher de très près du projet (et du bateau!), par le biais d'objets originaux et d'événements à bord de l'Arawak.

Votre nom pourra même figurer en bonne place sur le fanion qui décorera la poupe de l'Arawak durant la course !


Utilisation des dons

 

- changer une voile : 3000 €

- acheter des gilets autogonflants : 1500 €

- faire vérifier les radeaux de survie : 1800 €

- aménager une douche supplémentaire : 600 €

- installer des cuves à eaux noires et grises : 1800 €

- changer le sondeur : 750  €

- louer un téléphone satellite : 900 €

- faire réviser le groupe électrogène : 1500 €

- remplacer des batteries :  900 €

- faire réviser le Zodiac (annexe du bateau) : 800€ 

- remplacer des cordages : 1500 €

- revoir l’étanchéité du pont : 1500 €

- refaire les coussins d'assise du carré : 600 €

- effectuer l'entretien habituel des peintures, etc : 800  €.

Chacun de vos dons compte... Rappelez-vous l'histoire du colibri ! Chaque petite goutte d'eau a son importance.

Si l'Arawak n'est pas fin prêt, il n'a aucune chance de figurer en tête de la course ; mais surtout, sans ces aménagements indispensables à la sécurité et à la navigation, il ne pourra pas naviguer plusieurs jours en haute mer. 

Si les dons sont suffisants, nous pourrons changer les gilets ordinaires pour des autogonflants, qui facilitent la mobilité et donc la réalisation des manœuvres.

Si nous dépassons le montant espéré, nous pourrons aménager des espaces de vies plus fonctionnels et agréables, afin que nos stagiaires puissent profiter de la vie en mer, avec un confort en plus.

Un vieux gréement nécessite un gros budget annuel d'entretien, et un investissement humain permanent des bénévoles. 

Les vieux gréements sont des démonstrations impressionnantes du talent des charpentiers de marine, des voiliers, et de nombreux autres corps de métiers. 
Ce sont grâce à ces voiliers que nos ancêtres ont pu découvrir le monde, le cartographier, et écrire l'Histoire. 
Encore aujourd'hui, les vieux gréements symbolisent le voyage et l'amour de la mer. Ils représentent un pan de l'histoire de la pêche traditionnelle.

L'Arawak se démarque aussi par une démarche sociale et humaniste :  nous mettons un point d'honneur à faire découvrir cet univers au grand public, et aux publics fragilisés ; à bord d'un bateau, chacun apprend à se connaître, et peut trouver de quoi prendre confiance en lui... de nombreux témoignages d'anciens équipiers nous montrent que ces séjours font rêver et marquent les esprits pour longtemps !  

Il est de notre devoir à tous, en tant qu'être humain, de faire perdurer notre Histoire à travers ces voiliers d'exception. Et c'est grâce à votre contribution et à notre travail que nous pourrons, ensemble, continuer à la les faire naviguer. 

L'Arawak en carénage aux Sables d'Olonne

Calfatage avec l'aide précieuse de Marius Favreau, dernier charpentier des Sables d'Olonne, et un des constructeurs de l'Arawak.



Défiscalisation

Dans le cadre de notre partenariat avec l'association Arawak Vieux Gréement, nous vous proposons la défiscalisation de vos dons à partir de 250 €.

*

L'association Arawak Vieux gréement est reconnue d'intérêt général (permettant la déduction fiscale), qui fournit la main d’œuvre et le savoir faire pour l'entretien du bateau et sa restauration.

Des bénévoles de l'association encadrent des structures médico-sociales qui viennent découvrir les métiers du bois, chaque hiver, et participent à la restauration du bateau. L'Association peut recevoir des dons de particuliers et d'entreprises.

*

Sélectionnez la contreparties à 250€  ou 500€ dédiées, ou directement la contrepartie "Don sans contrepartie", où vous pourrez choisir le montant souhaité, toujours à partir de 250 €.

Pour un particulier, vous pouvez déduire 66% de vos dons. Ex :  un don de 250€, vous aura coûté 85 € après défiscalisation.

Pour une entreprise, vous pouvez déduire 60% de vos dons. Ex : un don de 250 €, vous aura coûté 100 € après défiscalisation.


→ Les reçus seront émis par l'association une fois la collecte terminée :

Arawak Vieux Gréement

asso.arawak.greement@gmail.com

Président : Stéphane Dubois


Qui suis-je ?

Je suis Dominique REYNET, initiatrice du projet. Je connaissais l'Arawak et ai vu tout de suite son potentiel. Je fais partie des propriétaires et ai souhaité que le plus grand nombre puisse embarquer, comme des associations médico-sociales… 

Nous avons du mal à développer l'activité pour que le bateau s'autofinance, malgré le travail acharné de l'équipage et des bénévoles tous volontaires, et la participation à des rassemblements de vieux gréements en Bretagne.

De nature passionnée, je cherche des partenaires et des idées novatrices pour faire vivre ce grand voilier français, classé dans les voiliers d'exception. Je suis humaniste et ai à cœur de faire partager les sensations uniques vécues sur un voilier traditionnel au plus grand nombre.

Je suis tour à tour en train de bricoler sur le bateau, intendante, gestionnaire des actions à mener et des travaux à faire, interlocutrice dans les réunions pour les nouveaux projets, et renfort d'équipage durant certaines navigations, ainsi qu'à l'accueil des groupes qui embarquent. C'est souvent moi qui raconte l'histoire du bateau et transmets les témoignages des anciens, qui nous ont donné quelques anecdotes sur leur vie à la pêche. Je suis allée recueillir leurs témoignages après un long travail de recherche historique.

Depuis 10 ans, nous avons fait des sorties à la journée et des séjours de vacances ou à destination de structures médico-sociales, avec au centre des valeurs telles que la citoyenneté, la parité, la tolérance et le respect (de soi et des autres).

Nous faisons un travail permanent autour de la protection de l'environnement, qui passe par une gestion responsable des déchets, de l'eau et de l'énergie, auprès des différents publics accueillis...

Voyager à bord de l'Arawak, participer à son entretien et à la vie de l'Association, est une source intarissable d'échanges fructueux, et un enrichissement moral permanent. Voir des personnes atteintes de handicap gagner en autonomie et jubiler à la barre de ce grand voilier de 30m portant 380m² de voiles, est un immense plaisir, que nous vous invitons à connaître ! 

Manœuvre délicate au-dessus de l'eau pour le capitaine et un stagiaire

Hissage d'un foc

Le Refuge des Marins, ancien nom de l'Arawak, à la pêche au thon en 1981.

Merci de vous connecter avant de publier un commentaire.

CRÉATEUR
image profil
périgueux
1 projet créé
Choisissez une contrepartie

Don sans contrepartie

Montant libre sans contrepartie

5

Premier palier

Une photo ou une carte postale du bateau sous voiles, et un merci du fond du cœur !

10

Deuxième palier

Votre nom inscrit sur une banderole hissée dans le gréement, pour l'arrivée du bateau à Bordeaux et le temps de l'escale (fête du vin). + contreparties précédentes

20

Troisième palier

Une casquette à l'effigie de l'Arawak ! + les contreparties précédentes

30

Quatrième palier

Un objet fabriqué dans l'art du matelotage (selon votre choix et les stocks : bracelet ou pomme de touline, ou libellule). + les contreparties précédentes

50

Cinquième palier

Un T-shirt à l'effigie de l'Arawak ! + les contreparties précédentes

70
0/40

Sixième palier

Atelier à bord de l'Arawak : 2 ateliers de 20 pers. (3h) - visite du bateau, initiation au matelotage, ascension du mât, verre de l'amitié, historique du bateau racontée par Dominique, initiatrice du projet. + carte postale + votre nom sur le fanion

100

Septième palier

Balade fluviale le long du Port de la Lune, et verre du capitaine ! (1h30 environ, pour deux personnes) + carte postale du bateau + votre nom sur la banderole !

150

Huitième palier

Soirée VIP à bord de l'Arawak à quai, pour 35 personnes environ : buffet, animation musicale, rencontre avec l'équipage ! + carte postale du bateau + votre nom sur la banderole

200
1/12

Neuvième palier

Naviguez et participez aux manœuvres ! Sortie d'une journée (environ 8h30) sur l'Estuaire pour deux personnes. Départ Lormont, pique nique à bord ou à l'escale (Ile Nouvelle ou Fort Médoc). + carte postale + votre nom sur la banderole

250

Contrepartie à 250 €

Un Grand Merci + Déduction fiscale : L'association Arawak Vieux gréement, reconnue d'intérêt général (permettant la déduction fiscale) fournit la main d’œuvre et le savoir faire pour l'entretien du bateau et sa restauration.

500

Contrepartie à 500 €

Un Énorme Merci + Déduction fiscale : L'association Arawak Vieux gréement, reconnue d'intérêt général (permettant la déduction fiscale) fournit la main d’œuvre et le savoir faire pour l'entretien du bateau et sa restauration.

1 000

Dixième palier

Privatisation du bateau (pendant environ 4h, pour 35 personnes maximum) : participez à une chasse au trésor didactique et ludique, organisée par l'équipage ! Un buffet vous sera également servi. + carte postale du bateau + votre nom sur la banderole

1 500
0/2

Onzième palier

Naviguez et participez aux manœuvres ! Sortie d'une journée (environ 8h30) sur l'Estuaire pour 1 groupe de 24 personnes. Départ Lormont, pique nique à bord ou à l'escale (Ile Nouvelle ou Fort Médoc). + carte postale + votre nom sur la banderole