Déjà collecté
3 000
Objectif
3 000
45 Contributeurs
100%
Réussi

L'AUTEUR


Géologue et historien des Sciences, Christian Moreau s’intéresse depuis 15 ans à Louis Benjamin Fleuriau de Bellevue (1761-1852) 

Christian Moreau lui a déjà consacré plusieurs expositions :  

2014/2015 Expositions : « Fleuriau de Bellevue et le Monde Minéral » (Muséum)  en tant que commissaire & « Fleuriau de Bellevue notable et philanthrope Rochelais » (Archives départementales, 



Et ouvrages :

 -  2014 : « Louis Benjamin Fleuriau de Bellevue : savant physicien naturaliste, géologue et philanthrope Rochelais » - Les Indes Savantes, Paris. 364 pages (2e édition revue et argumentée),

-  2014 – « Fleuriau de Bellevue et le Monde Minéral » - Les Indes Savantes, Paris. 110 pages – co-auteurs Adeline Aumont (Conservatrice adjointe Muséum LR) & Christian Moreau. 


LE PROJET

Nous avons chargé l’association des « Amis du Muséum » - dont Christian Moreau est membre fondateur - d’être notre interlocuteur et le dépositaire des fonds.Devenez nos compagnons de voyage. Votre générosité permettra de nourrir et parfaire les récits consacrés à ce grand savant, physicien, géologue et philanthrope Rochelais encore trop méconnu.

Le grand voyage d’étude  effectué en Italie et en Suisse de 1788 à 1793 est attesté par 20 carnets représentant 1300 pages acquis lors d’une vente aux enchères par une bibliothèque de Los Angeles en Californie.

 Après maintes négociations menées par les Archives départementales 17 auprès de cette bibliothèque, celle-ci accepte de faire digitaliser l’ensemble de ces documents pour en permettre l’acquisition au prix de 2800 dollars US (environ 2500€) auxquels viennent s'ajouter les frais de cheminement sécurisé vers la France.L’obtention de ces documents - dont les archives départementales de la Charente- Maritime seront dépositaires (classés au « Fonds Fleuriau ») nécessite de recueillir 3000 euros - Ces dons contribueront à compléter l’histoire de ce grand voyage d'étude géologique, historique et touristique et de rédiger plusieurs ouvrages et articles dont les contributeurs seraient les premiers bénéficiaires.


 BENJAMIN FLEURIAU DE BELLEVUE - QUELQUES REPERES


Savant, il fait partie des pionniers qui feront naître une nouvelle science ; homme politique Rochelais de la fin du 18e siècle au début du 19e.

- Fils de négociant rochelais ayant fait fortune à St Domingue, il se démarque des activités familiales en se tournant vers les sciences. Il s'affranchit de l'étude exclusive en cabinet pour monter des observations sur le terrain et confronter ses hypothèses à des expérimentations et contribua à faire émerger la notion de science utile. Il estime en effet que la connaissance et la compréhension du monde doivent permettre aux sociétés de se développer.

- Elu et impliqué dans la vie politique et publique : 

Conseiller municipal de la Rochelle, Conseiller général de la Charente Inférieure, élu député sous la restauration, il siège 10 ans à la Chambre comme député légitimiste.

- Philanthrope et mécène, son actions fût notable en faveur de la construction d'un lazaret à la Rochelle, a participé à la création de la Société des Bains de Mer, instigateur de la société des sciences naturelles de la Charente inférieure et du Musée régional d'histoire naturelle nommé Fleuriau à son décès.

DE GENEVE A LA ROCHELLE, FLEURIAU PASSEUR DE SAVOIR

En 1770, le jeune Fleuriau de Bellevue arrive à Genève où il étudiera jusqu'en 1781. Cette cité est un cente d'activité culturelle en plein essor où la science moderne se développe et commence à être enseignée à l'Académie notamment par le célèbre Horace Bénédict de Saussure. A son retour à La Rochelle, Fleuriau sera, pendant plus d'un demi-siècle, le principal acteur et animateur de cette science moderne qui permettra à notre ville d'être reconnue comme active dans divers domaines notamment la météorologie, la minéralogie et les disciplines ayant trait à l'agriculture et aux activités liées à la mer. De retour à La Rochelle, ses intérêts scientifiques concerneront les météorites (Jonzac), la forêt pétrifiée de l'Ile d'Aix, des améliorations utiles à l'agriculture. Fleuriau, également philanthrope jouera un rôle très important dans le développement des institutions scientifiques du département de la Charente inférieure et de la Rochelle.


LE MUSEUM 

Implanté au cœur de la ville de La Rochelle depuis presque deux siècles, institution scientifique, labellisée « Musée de France », le Muséum d’histoire naturelle est à la fois lieu de conservation, de présentation et d’échanges des savoirs.

Le Muséum dispose de nombreux outils pour satisfaire les professionnels des musées, les scientifiques ou simples curieux en soif de connaissance. Près de 10 000 objets issus des collections naturalistes et ethnographiques y sont rassemblés depuis le XVIIIe siècle.

Après d'importants travaux de rénovation, le Muséum propose aujourd'hui une muséographie moderne et interactive. La scénographie contemporaine intègre en parfaite harmonie les espaces anciens restaurés et met en valeur le charme et la beauté d’une architecture tricentenaire.

 

En effet, initialement établi sur un terrain ayant supporté les remparts de la ville, le Muséum d’histoire naturelle de La Rochelle est aujourd’hui installé dans un bâtiment très élégant construit au début du XVIIIème siècle. Edifié dans le style des hôtels particuliers de l’époque, les travaux de ce bel immeuble débutèrent en 1706 et 1710 pour se terminer en 1714.

 

Un corps de logis principal, parallèle à la rue reçoit, à chacune de ses extrémités, une aile perpendiculaire, l’ensemble limitant une cour intérieure débouchant sur la rue par une entrée cochère. Le rez-de-chaussée et l’étage constituent la partie noble de l’habitation. Quelques chambres et greniers au second étage, sont réservés au personnel de maison. Les ailes sont principalement dédiées aux services domestiques.

Les matériaux utilisés sont de qualité moyenne si l’on en juge les lourdes et nombreuses réparations effectuées au cours de son histoire. Les pierres de tailles sont soit des calcaires marneux, vraisemblablement récupérés de l’ancienne enceinte, soit des calcaires de meilleure facture, provenant des carrières des bords de Charente. 

 

Le Muséum d’histoire naturelle de La Rochelle trouve son origine dans le legs par Clément Lafaille de son cabinet d’histoire naturelle et de sa bibliothèque à la fin du XVIIIe siècle. Cette collection est d’abord présentée au public à l’Hôtel de Ville. L’ensemble est progressivement complété par les collections d’autres naturalistes locaux ; il devient alors nécessaire de trouver un lieu plus adapté.

En 1832, le tout est transféré dans l’ancien Hôtel du Gouvernement donné à la Ville par Napoléon lors de son passage en 1808.

Les collections d’histoire naturelle sont exposées dans cinq salles, quatre au rez-de-chaussée, auxquelles s’ajoute la grande salle du 1er étage, disposée en « galerie ».

C’est l’acte de naissance du muséum actuel, alors baptisé Muséum Lafaille.
C’est dans le jardin que possède l’hôtel à l’arrière du bâtiment principal qu’est implanté le premier Muséum.

Sous l’impulsion de naturalistes tels que Louis Benjamin Fleuriau de Bellevue et Charles-Marie d’Orbigny, l’ensemble est complété trois ans plus tard par la création de la Société des Sciences Naturelles de la Charente Inférieure et d’un Musée départemental, qui prend par la suite le nom de Muséum régional Fleuriau.

Les deux musées sont placés sous une direction unique en 1895.


Dans les années 1920, avec le conservateur Etienne Loppé, le Muséum connait une nouvelle évolution avec la création des salles d’ethnographie et d’océanographie.

A partir de 1996, commencent d’importants travaux de rénovation du Muséum, désormais connu sous le nom de Muséum d’histoire naturelle et d’ethnographie.

Inscrit depuis à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques, le Muséum rénové ouvre à nouveau ses portes le 27 octobre 2007. Au-delà de la notoriété de ses collections et de ses expositions, ce beau logis contribue à sa renommée et à son attractivité.


Pour toutes ces raisons la notoriété de Louis Benjamin Fleuriau pour la ville de La Rochelle, le Département et l'essor des Sciences, le projet revêt une grande importance. Il y a urgence à récupérer les documents, à les publier et à les diffuser auprès du public le plus large. Rien ne peut se faire sans vous.

Merci de vous connecter avant de publier un commentaire.

CRÉATEUR
image profil
La Rochelle
1 projet créé
Choisissez une contrepartie

DON SANS CONTREPARTIE

Montant libre sans contrepartie

10

Remerciements & Entrée au Muséum

Tous les donateurs seront remerciés, par un encart avec leur nom sur le site des "amis du muséum" quelque soit le niveau du don, + 1 Entrée gratuite Muséum (sur place).

15

Revue Arcade Offerte !

1 Revue "Arcade" offerte + contrepartie précédente

25

1 Catalogue Offert !

1 Catalogue d'exposition offert + contreparties précédentes

50

Visite guidée

Visite guidée de salle de minéralogie, en exclusivité ! (valable pour 1 personne, en octobre 2017) + contreparties précédentes

100

Conférence de presse & Ballade Géologique

Invitation conférence de presse pour l'inauguration de la nouvelle salle de minéralogie (valable pour 1 personne, en octobre 2017) + Ballade géologique de la Rochelle (valable pour 1 personne, sur demande) + contreparties précédentes